Eliot Persigant a marqué deux des buts de l'équipe fanion du Stade Poitevin face à la réserve. - (Photo cor., Pierre Couturier)

Eliot Persigant a marqué deux des buts de l’équipe fanion du Stade Poitevin face à la réserve. – (Photo cor., Pierre Couturier)

Stade Poitevin (2) : 8 Stade Poitevin : 31

Des repères modifiés pour le dernier match de l’année. Habitués à jouer en petit bassin (12,5 x 25m) les poloïstes du Stade Poitevin évoluaient avec des dimensions supérieures (20 x 30m). Ce supplément d’espace profitait à l’équipe fanion opposée samedi soir à la réserve pour un derby interclub. « Faisons un pressing sur les lignes de passes. Pour les deux derniers quarts temps, jouons en défense de zone », indiquait Nathan Paillat, le coach poitevin, avant la rencontre.

Démonstration de force

Les consignes prises à la lettre, les réservistes étaient rapidement menés 4 à 0. « Je ne vais pas rigoler. Vous voulez tous deux équipes ? Alors, la saison n’est pas encore terminée. On s’applique et on nage ! » s’époumonait Nathan Paillat à l’équipe réserve. Mais cette dernière s’écroulait tout de même, prenant un 5 à 0 en moins de deux minutes. Orgueilleux, les réservistes retardaient l’inévitable dans le deuxième quart. Une défense plus compacte laissait moins de champ. La «  B  » n’encaissait que deux buts avant de craquer, encaissant cinq nouvelles réalisations en quatre minutes. « Il reste beaucoup de travail à effectuer. À nous de nous trouver, d’améliorer nos passes, notre défense et surtout de jouer ensemble », indiquait le septuple buteur de la réserve, Frédéric Marchand.
Le premier but pour les réservistes délivrait toute l’équipe (17e). Les passes étaient plus précises, la défense plus agressive. Un nouveau match commençait. Au début du troisième acte, la réserve menait 3 à 2 dans cette période (21e). Puis, sur une erreur de jeunesse, Ferchaud éloignait le ballon après le coup de sifflet de l’arbitre. Drouilland marquait, ramenant l’égalité dans ce quart. Rivière et Marchand luttaient, mais Aubouin et Persigant remettaient les pendules à l’heure.
Dans le dernier quart-temps, l’équipe première infligeait un 4-0 en moins de trois minutes. Marchand marquait bien par trois fois (27e, 28e, 29e) mais la messe était dite depuis bien longtemps.

Quarts-temps : 0-9, 0-7, 5-7, 3-8.

Arbitres : MM. Vargat et Péninon.

Buts :

  • pour Poitiers 2, Riviere (1), Marchand (7),
  • pour Poitiers 1, Drouilland (8), Maenhaut (6), L. Aubouin (6), P. Aubouin (3), Ben Jeddi (3), Chever (3), Persigant (2).

à chaud

Nathan Paillat (entraîneur du Stade Poitevin) :
« C’est comme à l’entraînement. Les joueurs ont suivi les consignes. Ils se sont respectés en jouant normalement. L’équipe première a bien joué et la réserve progresse. Je suis satisfait. »