Mickaël Gervier (au centre avec le ballon) et l'équipe du Stade Poitevin de 1978 !

Mickaël Gervier (au centre avec le ballon) et l’équipe du Stade Poitevin de 1978 !

Le match entre deux formations rivales mais du même club s’est achevé samedi par une victoire sans appel de l’équipe première. Un score fleuve de 35 à 8, mais la réserve stadiste n’a pas démérité. « Je ne pouvais pas être avec eux pour les diriger, j’ai dû arbitrer le match avec Dominique Assar », soufflait l’entraîneur poitevin, Nathan Paillat. La FFN n’avait pas dépêché d’arbitres pour cette première journée de championnat. Sans explication.

Le premier quart affichait 8 à 1. Or, Poitiers 2 était au niveau de l’équipe première, des détails ayant fait enfler le score. « Ils ont joué crânement leur chance, au troisième quart ils menaient même 2 à 1. Il leur manque juste des repères de jeu, c’était leur premier match », poursuivait Nathan Paillat.

«  Highlander  » Gervier

Un joueur, cependant, ne passe pas inaperçu dans les rangs de la 2 : Mickaël Gervier. La première fois qu’il s’est mis au water-polo, il n’avait que 13 ans. C’était en 1972. Son parcours se concentre entre Châtellerault, l’ASPTT Poitiers et le SPN. Le nageur de formation (56 » au 100 m NL en 1972) s’essaye donc au water-polo dans les années 70 (la discipline était obligatoire dans les clubs), avant de l’adopter définitivement. Mickaël a côtoyé les plus grands, Philippe Barrière, Fred Guignard, Claude Pain (international cadet), mais pas seulement.
Les Kumar, Blanchet, Bignet ont formé l’ossature du polo poitevin à la grande époque. Sur sa cheminée, un titre de champion de France de N4. L’avis collégial des joueurs : « Il est pour nous comme Highlander. Tout le monde le chambre, mais en fait nous avons le plus grand respect pour Mika. Si à son âge nous sommes dans une forme identique, alors on signe de suite. »
Le prochain match à Albi, samedi, devrait permettre à la seconde équipe poitevine de se jauger véritablement, afin de trouver sa vitesse de croisière.

Score final : 35 – 8

Mi-temps : 17-2.

Quarts temps : 8-1, 9-1, 8-4, 9-2.
Arbitres :
MM. Assar et Paillat.
Buts - pour Poitiers 1 :
 L. Aubouin (4), P. Aubouin (3), Maenhaut (14), Rivière, Ben Jeddi, Deghetto Gallais, Cornu (2), Chever (5) ; pour Poitiers 2 : Drouillard (3), Deschamps, Loel, Marchand, Robert, Cerdan (1).

Résultats de la dernière journée :

Limoges – Albi : 10 – 11

La Teste – St Jean : 2 – 48

Angoulême – Melle : 6 – 17

Niort – Bordeaux : 12 – 1

Le classement :

classement 1ère journée

 

Article publié sur la Nouvelle République du 13/10/2014